FrancescoFrançoiseOmbretta

 

 italie  Francesco P., étudiant en médecine, Italie

Quand, au meeting de Rimini, nous avons vu avec quelques amis étudiants en médecine, l’exposition «Qu’est-ce que l’homme pour que tu t’en souviennes ? Génétique et nature humaine dans le regard de Jérôme Lejeune », nous avons été immédiatement fascinés par la vie de cet homme, par la façon dont il vécu sa profession de médecin comme chemin vers la Sainteté.

Nous avons décidé de faire venir l’exposition à l’hôpital Gemelli à Rome, là où nous vivons chaque jour et où, face à la souffrance et à la maladie des patients, nous sommes confrontés à la question que nous renvoie l’exposition et la vie de Jérôme Lejeune : Qu’est-ce que l’homme pour que tu t’en souviennes ? Qui est l’homme ? Quel est le sens de ma vie ? Une des choses qui m’a le plus frappé, chez Lejeune, immédiatement, c’est qu’il a été un homme libre. Tellement libre qu’il a renoncé à tout le prestige de ses découvertes pour défendre ses enfants. En expliquant l’exposition et en parlant avec mes compagnons de cours, avec les patients, avec les professeurs qui s’arrêtaient pour la regarder, m’est apparu de façon claire que cette liberté naissait de sa Foi en Jésus, de cet amour de la Vérité qui a caractérisé toute la vie de cet homme, contemplatif.

Une des rencontres les plus belles que j’ai faite en expliquant l’exposition, a été avec une patiente, qui, en face du témoignage de Jérôme Lejeune, a immédiatement pensé au geste de Benoit XVI, qui ‘en pleine liberté et par amour de l’Eglise, a renoncé avec humilité au ministère pétrinien’ Il y a eu tant de belles rencontres au cours de cette semaine d’exposition sur Jérôme Lejeune. La chose la plus belle que je voyais chez ceux qui concluaient la visite, était leur regard heureux et serein, comblé d’avoir connu un homme qui témoigne pour nous aujourd’hui que « la vie est un don et que, quelque soit le futur, être en vie est un bien, parce que la promesse est plus forte que la menace. » (Benoit XVI)

Aujourd’hui je peux dire que Jérôme Lejeune, est un grand ami et le sera pour toujours, une vraie compagnie qui, face aux choix de ma vie, m’aidera à tenir le regard fixé sur ce que j’ai de plus cher.

Francesco P. est étudiant en médecine à  l’Université catholique du Sacré-Cœur, à Rome.

 
US  Ombretta Salvucci, chercheuse, USA

Quand quelqu’un m’a demandé en regardant la photo de Lejeune sur mon bureau, qui veille sur mon travail, « qui est cet homme ? » Ma réponse immédiate a été : « mon meilleur ami ». Cela peut sembler improbable, puisque je ne l’ai jamais connu personnellement et qu’il est mort il y a 19 ans. »… Lire la suite
 

  

 Maria del Carmen, médecin, Argentine

Je prie Jérôme Lejeune tous les jours, pour qu’il m’inspire et me donne la force dans mon travail quotidien, au service de la vie. Il est notre grand inspirateur,pour nous médecins.

  

  Andrea, maman d’une enfant trisomique, médecin, Italie

Je t’écris pour te dire que l’exposition sur Jérôme Lejeune a été pour nous, parents, extraordinaire. Quand tu as un enfant trisomique tu voudrais dire au monde toute la joie et le bien qu’il réussit à transmettre mais surtout tout le bien qu’il réussit à faire sortir de toi même. Lejeune l’avait très bien compris…

L’approche de la science moderne est terrible qui évite et nie ces aspects et ne permet aucune réflexion ou communication avec les parents. Nous avons des parents encore bouleversés de la façon dont on leur a appris le handicap de leur enfant et souvent les professionnels de santé ne comprennent pas combien cette information dans les premiers moments de la vie est importante. Pourtant, je ne parviens pas à me décider  à faire ces rencontres car j’ai peur d’être en difficulté et parce que j’ai l’impression d’être un peu à part avec un enfant trisomique.

Après avoir vu l’exposition sur Jérôme Lejeune je vois s’ouvrir des fenêtres. Je voulais te dire aussi que ce qui m’a beaucoup plus dans l’exposition c’est la façon dont vous la présentiez : on sentait vraiment le sens de la vérité et l’espérance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *